Fermeture
À partir du 1er novembre. Réouverture au printemps 2020

L’ART DE VIVRE

L’ART DE VIVRE POPULAIRE DU CABANONIER

Avec sa terrasse panoramique sur la mer, sa treille, les cannisses, sa salle de bar et son jardin en « restanques », l’Etoile de Mer illustre l’art de vivre populaire du cabanonier en Méditerranée.
 

 

C’est d’abord pour construire un cabanon où entreposer ses cannes à pêche et pique-niquer en famille que Thomas Rebutato, un artisan plombier niçois, achète en 1947 le petit terrain en «restanques» voisin de la Villa E-1027, en contrebas du sentier des douaniers longeant les voies ferrées.
En 1949, cessant son activité de plombier, il le transforme en « bistrot casse-croûte ». Le Corbusier qui compte parmi les premiers clients devient vite un habitué de l’établissement où il réalise des peintures murales très appréciées du propriétaire. Elles ornent la façade et un mur de la chambre.

L’HABITAT

MINIMAL

La conception d’origine de l’Etoile de Mer témoigne de ce que pouvait être un habitat minimal en bord de mer.

Prototype d’habitat minimal, construit par Thomas Rebutato selon les plans de F. Pietra, de Nice, l’Etoile de Mer d’origine comprend une pièce principale avec coin cuisine, des WC et une chambre. Côté mer, la porte-fenêtre s’ouvre sur une terrasse profonde de 1,50 m. sur laquelle donne aussi la fenêtre de la chambre. Entre la façade arrière et le talus des voies ferrées, l’accès se fait par une porte en bois et un passage. Sur la « restanque » basse, une baraque en bois abrite la douche.

S’agissant d’une construction préfabriquée légère, l’ossature en madriers de bois repose sur des plots en béton porteurs. Les murs sont en panneaux de fibro-ciment et la toiture à une pente en fibro-ciment ondulé repose sur des solives en bois. Les plafonds sont en isorel et le sol en parquet.

En construisant ce cabanon, Thomas Rebutato avait songé à l’associer à cinq autres qu’il aurait revendus après avoir créé un petit lotissement sur son terrain.

AGRANDISSEMENT ET EMBELLISSEMENTS

Au fil des ans, pour mieux accueillir ses clients séduit par le panorama que leur offrait la terrasse de l’Etoile de mer, Thomas Rebutato saura faire évoluer son établissement.

Thomas Rebutato a ensuite agrandi et embelli son restaurant, installant une cuisine dans le passage arrière, cimentant l’escalier pour créer à son pied une nouvelle entrée. Une fois la pièce principale transformée en une salle de bar, il orna le comptoir et les murs de ses peintures.

À l’extérieur, tous les espaces forment un vrai jardin, où le goût de Thomas pour l’art brut s’exprime dans des bordures en tessons de bouteilles, des murets et des jardinières composés de brisures de briques et de galets glanés sur la plage. Quant à la terrasse et sa tonnelle, elles ont désormais la surface d’une vaste salle à manger d’été.

UN COFFRE-FORT BIEN CACHÉ

Yvonne, la femme de Le Corbusier avait pour époux l’un des plus célèbres architectes du monde. Elle possédait aussi un insolite coffre-fort !

Comme Le Corbusier prenait ses repas à L’Etoile de Mer, la chambre de l’Etoile de Mer communique par une porte avec son Cabanon. Dans son épaisseur, cette porte intègre un étroit petit coffre pour les bijoux de son épouse.

MenuFermer le menu