Fermeture
À partir du 1er novembre. Réouverture au printemps 2020

Le mobilier

LES ASTUCES D’UN MOBILIER FIXE OU MOBILE

 

La Villa est petite mais pour Eileen Gray chacun « doit pouvoir rester libre et indépendant » et tout ranger dans un minimum de place. Pour cela, elle invente un mobilier élégant, fonctionnel et très astucieux dont elle soigne chaque détail.

Cet esprit d’ordre et de rangement se matérialise par de petites « étiquettes » peintes précisant la place de chaque chose. Les dessins d’architecte designer d’Eileen Gray détaillent tous les dispositifs qu’elle invente pour créer des sous-espaces et des meubles mobiles, fixes ou intégrés qui accompagnent toutes les activités. Certains meubles et tapis sont des créations en vente dans sa galerie parisienne Jean Désert et, elle invente pour E-1027 un mobilier innovant par la légèreté des matériaux et la liberté de sa disposition dans tous les espaces. Dans la grande pièce du rez-de-chaussée, elle installe notamment, le fauteuil Transat, inspiré de ceux des paquebots et le fauteuil Bibendum. Elle crée aussi une banquette en cuir noir à armature en tube d’acier chromé, les tables volantes, le tapis « Marine d’abord » de la chambre d’amis ou l’astucieuse table de chevet chromée circulaire, baptisée Table E-1027, réglable en hauteur par une chaînette métallique.

 

  

D’autres meubles sont intégrés comme la tête de lit du petit divan de la grande pièce, avec son placard à oreillers, sa veilleuse à lumière bleue et ses prises de courant. A côté, un lutrin à livre est porté par un bras pliable métallique. Dans la chambre d’amis, un dispositif similaire porte le plateau inséré dans le secrétaire à rabat et rayonnages qui épousent le mur. Dans la chambre d’Eileen Gray, l’armoire de toilette haute et étroite sert de paravent entre le lavabo et le studio de travail. Dans un angle, des tiroirs pivotants se superposent. Dans la chambre d’amis le célèbre miroir mural circulaire Satellite avec son bras articulé portant un petit miroir rond fut l’objet d’un brevet déposé par Jean Badovici.

Les meubles mobiles présents dans la villa sont des réalisations modernes éditées par Aram, et les meubles fixes ont été recrées par l'Association Cap Moderne, d'après les plans et photos d'origine. 

MenuFermer le menu